logoFR_RiSport
riw-fr-button
school-fr-button
Logo de Respect au Sport pour les officiels
kgis-fr-button
sitg-fr-button

Notre Mission

Outiller les individus pour reconnaitre et prévenir l’intimidation, l’abus, le harcèlement et la discrimination au moyen d’une certification en ligne interactive.

Notre Vision

Éliminer l’intimidation, l’abus, le harcèlement et la discrimination par la promotion d’une culture globale de respect.

Canadiens certifiés Respect

Respect Group est une entreprise certifiée B Corp. Les entreprises certifiées B Corp utilisent les affaires comme une force pour créer de la valeur pour la société, aspirant à résoudre des problèmes sociaux et environnementaux. Devenir une entreprise certifiée B Corp était important pour nous afin de partager nos valeurs avec nos clients, nos partenaires et nos employés.

Le Net Promoter Score (NPS) de Respect Group est de +81. Le Net Promoter Score (NPS) est un indicateur permettant de mesurer la satisfaction client. Un NPS de +50 est généralement considéré comme excellent, tout ce qui dépasse +70 est considéré comme exceptionnel.

Respect Group est fier de donner +10% de ses revenus annuels à des organismes sans but lucratif à travers le Canada.

L’expérience Respect

FAQ technique

Questions fréquemment posées à propos de l’accès à nos programmes, sur la façon de se connecter ou d’obtenir votre certificat ou sur l’action à poser si vous êtes témoins d’intimidation, d’abus, de harcèlement ou de discrimination.

L’importance du Respect

POUR VOTRE ÉQUIPE : Les gens désirent être impliqués avec des organisations qui démontrent du Respect. Souvent, les Visions ou les Énoncés de Mission incluent le mot « Respect ». Cependant, peu d’organisations fournissent à TOUS les membres de leur équipe les outils nécessaires pour assurer un environnement positif et psychologiquement sécuritaire. C’est ce que nous faisons. Nous rendons ce qui est bien encore meilleur!

Contactez-nous

Respect Group prend votre vie privée au sérieux. En soumettant une requête d’information par courriel à une adresse courriel générale ou spécifique de Respect Group, vous consentez à ce qu’un représentant de Respect Group vous contacte par courriel.                  

À propos de nous

Respect Group a été incorporé le 5 avril 2004 par les cofondateurs Sheldon Kennedy et Wayne McNeil, qui désiraient poursuivre leur passion commune : la prévention de l’intimidation, de l’abus, du harcèlement et de la discrimination. Respect Group est composé d’une équipe de 30 personnes talentueuses dont la passion est de créer une culture mondiale de Respect.

Respect Group a mobilisé des conseillers reconnus afin de développer un curriculum et une plateforme d’apprentissage. Un contenu développé par des experts de première ligne,  et un modèle de certification professionnel et en ligne complètent les solutions de gestion du risque entièrement externalisées de Respect Group pour le milieu du sport, de l’école et l’environnement du travail.

wayne-mcneil-1024x678

Wayne McNeil

Wayne McNeil fut administrateur et vice-président de la Rocky View School Division, président bénévole de la Sheldon Kennedy Foundation, laquelle a amassé plus de 1,2 millions de dollars lors de la Cross-Canada Skate de 1998 pour la sensibilisation à la prévention de l’abus chez les enfants. Il a servi comme président de la fédération de Gymnastique de l’Alberta durant 6 ans a été pendant six ans membre fondateur du conseil d'administration du Centre de défense des droits des enfants de Calgary et des environs.

Ces rôles bénévoles et son engagement dans la défense des enfants ont mené Wayne à cofonder Respect Group Inc. ; le premier programme de formation en ligne Canadien sur l’abus, la discrimination, l’intimidation et le harcèlement destiné aux organismes communautaires et sportifs, aux écoles et aux corporations.

Wayne possédait déjà un parcours professionnel en technologie de l’information et en gestion de projet, développé à travers des positions chez Bell Canada, 3Com Corporation et Computer Science Corporation (CSC). Cette solide expertise en TI a aidé Wayne à monter une forte équipe et un solide modèle technologique pour Respect Group.

En 2007, Wayne a reçu le Canadian Red Cross Caring Award pour son leadership dans la promotion de l’éducation à la prévention de la violence et de l’abus.

Wayne McNeil   

Cofondateur

sheldon-kennedy-1024x681

Sheldon Kennedy

 

Sheldon Kennedy a gagné la Coupe Memorial, la médaille d’or des championnats de hockey junior et fait partie de trois équipes de la ligue nationale durant une carrière professionnelle de huit ans.  Il est surtout connu pour sa décision courageuse de dénoncer son entraîneur de la ligue de hockey junior pour les abus sexuels qu’il a subis sur une période de cinq ans alors qu’il était adolescent.  Suite à cette dénonciation et le travail incessant qu’il accomplit, Sheldon est devenu une source d’inspiration pour les millions de survivants d’abus à travers le monde.

 

Sheldon a contribué à regrouper les gouvernements, le public et des partenaires du secteur privé pour travailler en étroite collaboration et influencer les changements de politiques pour améliorer la façon de gérer l'abus envers les enfants. Il a motivé des changements dans la loi canadienne et a porté son message au Comité international olympique et au Sénat américain.

 

Sheldon était le cofondateur du Calgary Child Advocacy Centre, le premier du genre au Canada qui offre les services complets aux enfants victimes de maltraitance. Il est également le cofondateur de Respect Group Inc., qui fournit de l’éducation en ligne sur la prévention de l’abus, de l'intimidation et du harcèlement aux organismes sportifs, aux écoles et le milieu de travail.

 

Les efforts de sensibilisation de Sheldon sont nombreux:

  • Il a traversé le Canada en patins à roues alignées en 1998 pour mettre en évidence la maltraitance des enfants et a offert 100% des donations (1,2 M $) pour des programmes de prévention de l'abus. Lors de ce périple, on lui a présenté les clés des villes d’Ottawa, de Toronto et de Winnipeg.
  • L'histoire de sa vie a été le sujet d’un reportage primé à la télévision canadienne.
  • En 2006, il a publié “Why I Didn’t Say Anything”, un compte-rendu choc des nombreux impacts psychologiques suite aux abus qu’il a subis.
  • Il a partagé son histoire lors d'innombrables apparitions dans les médias, y compris Oprah Winfrey, ABC Nightline, W-5, The Fifth Estate, et a été nommé la personnalité médiatique de l'année au Canada en 1997.

 

Sheldon a reçu plusieurs prix pour son travail inlassable, y compris:

  • Ordre du sport, 2020
  • Intronisé au Temple de la renommée du hockey, 2020
  • Diplôme honorifique du Collège Olds, 2020
  • Ordre du hockey au Canada, 2020
  • Récipiendaire du prix des gouverneurs de la WHL, 2020
  • Doctorat Honorifique en Droit de l’Université de Regina, 2018
  • Ordre du Mérite de Hockey Canada
  • Baccalauréat en administration des affaires, SAIT : Institut de technologie du sud de l'Alberta, 2016
  • Bachelier honorifique des études sur l'enfance et l'enfance et protection de la jeunesse, Mount Royal Université, 2016
  • Ordre d’excellence de l’Alberta 2016
  • Membre de l'Ordre du Canada 2015
  • Membre de l'Ordre du Manitoba 2015
  • Doctorat honorifique en droit de l'Université de Calgary, 2015
  • Récompense du Leader exceptionnel Lincoln Alexander, Université de Guelph, 2015
  • Le prix humanitaire de la Fondation David Foster, 2014
  • Citoyen de l'année 2013 de Calgary
  • Doctorat honorifique en droit, Université de la vallée du Fraser, 2012
  • Scotiabank Humanitarian Award 2012
  • Prix ​​pour l'entraide de la Croix-Rouge canadienne 2007

Sheldon Kennedy   

Cofondateur

Ce que nos clients nous disent

L’Université de Calgary est fière d’être le premier établissement d’enseignement au Canada à lancer le programme Respect au travail. Nous croyons que les avantages d’un milieu de travail respectueux comprennent une meilleure communication au sein de l’équipe, une meilleure santé organisationnelle, une réduction de l’absentéisme et un moral et une productivité accrus. Respect au travail nous aide à bâtir une culture de campus plus forte et plus dynamique, où chaque membre se sent valorisé pour ses contributions

Dr. Elizabeth Cannon
Présidente et vice-chancelière, Université de Calgary

Nous sommes vraiment très impressionnés par le programme. C’est génial d’y avoir en sections courtes et efficaces, et l’application l’a rendu vraiment pratique (j’en ai accompli la plus grande partie lors de mes trajets en skytrain!). Les messages sont variés et construits pour être pertinents pour les parents, et, d’une manière ou d’une autre leur donne les moyens d’agir. Je n’ai jamais eu l’impression qu’on me sermonnait. Après avoir suivi de nombreuses formations similaires, j’ai appris de nouvelles choses et je me suis sentie plus confiante pour agir. Cela a dépassé toutes mes attentes et, honnêtement, il s’agit d’un des meilleurs programmes d’éducation en ligne de tous les temps.

Kate Kloos
Gestionnaire, Développement des entraîneurs, ViaSport BC

Le programme Respect à l’école a laissé une impression durable à la Moncton High School en outillant les spectateurs pour prévenir l’intimidation, l’abus et la maltraitance. Le programme Respect à l’école fournit à l’utilisateur les compétences nécessaires pour reconnaître, identifier et signaler les cas présumés d’abus, d’intimidation et de maltraitance. Un nombre incalculable d’étudiants ont signalé et divulgué avoir été victimes d’abus et d’intimidation pendant la mise en œuvre du programme et la plupart ont demandé du soutien pour la première fois. La mise en œuvre du programme Respect à l’école et le partage du cheminement vers l’espoir et la guérison de Sheldon Kennedy ont été l’une des choses les plus valorisantes que j’ai accomplies au cours de mes seize années d’enseignement.

Craig Eagles
Enseignant, Moncton High School

Respect Hub

Étapes pour signaler les abus, la maltraitance et les comportements inappropriés

Étapes pour signaler les abus, la maltraitance et les comportements inappropriés

En tant que leaders de jeunes personnes, il peut être difficile de savoir quoi faire ou comment réagir lorsqu’un jeune dévoile qu’il a été victime d’abus, de maltraitance ou de conduite inappropriée. Les étapes ci-dessous peuvent aider les leaders à aborder et à soutenir les divulgations des enfants et des jeunes.

 

    1. Prenez des démarches immédiates pour protéger le jeune. Si cela est nécessaire et sécuritaire pour le faire, intervenir et aider l’enfant ou le jeune à sortir d’un danger immédiat, ou appeler la police et signaler la situation si ce n’est pas le cas.

    2. Documentez la divulgation, mot à mot, aussitôt que possible. Documentez l’heure, la date et les personnes impliquées. Prenez des notes immédiatement après votre conversation avec l’enfant afin que l’information reste fraîche dans votre esprit. Ce processus peut également inclure la documentation des commentaires ou des préoccupations exprimés par les parents du jeune, les tuteurs, d’autres responsables ou toute autre personne pertinente à la situation.

    3. Se méfier de votre réaction initiale. Au cours de ce processus, fournissez un environnement sûr et sécuritaire pour partager ce qui s’est passé tout en restant calme et en mettant de côté vos sentiments personnels de peur, d’incrédulité, de colère ou de tristesse. Sachez que du soutien et des ressources sont à votre disposition pour traiter la divulgation et vos prochaines étapes en contactant la Ligne d’assistance du sport canadien en appelant le 1-888-83SPORT (77678) ou par courriel au info@sport-sans-abus.com, disponible 7 jours par semaine de 8h à 20h HE.

  • Écoutez et croyez. Que vous soupçonniez une agression et que vous interrogiez l’enfant à ce sujet ou que l’on vous le dise, dès que l’enfant commence à en parler, cessez de poser des questions. Laissez-le continuer à parler. Continuez à fournir du soutien, mais ne posez pas de questions supplémentaires. Rassurez l’enfant que le fait de vous l’avoir dit était la bonne chose à faire. Expliquez que vous le croyez et que vous devrez en parler à quelqu’un qui peut l’aider.

  • Signalez immédiatement vos préoccupations. Signalez toujours les incidents à votre organisation et contactez votre agence de protection de l’enfance locale ou le service de police local. Dans le cadre de votre devoir de diligence, il est de votre devoir juridique de signaler les cas présumés d’abus commis sur des enfants. Vous n’avez pas besoin de preuves, mais simplement d’une suspicion raisonnable. Vous n’avez pas besoin de permission pour signaler, personne ne peut vous empêcher de le faire. Le rapport doit provenir de la personne qui reçoit l’information, pas d’un tiers.

  • Connaître la différence entre signaler un abus et signaler une conduite inappropriée. Si la divulgation signalée est une conduite inappropriée mais pas un abus, il peut être justifié que l’organisation rencontre l’accusé pour discuter des allégations, des préoccupations et de sa réponse aux allégations, sans divulguer la source. Cette étape ne s’applique que s’il n’y a pas de risque immédiat de préjudice pour l’enfant ou le jeune impliqué et qu’aucun abus de quelque nature que ce soit n’a été signalé. Avec ces informations, le responsable de l’organisation peut choisir comment procéder pour traiter la divulgation, soit directement avec le bénévole et l’employé, le jeune et ses parents ou tuteurs, soit en signalant officiellement l’incident aux autorités selon la nature des allégations. 

 

Les informations ci-dessus ont été adaptées à partir des ressources du programme Respect et sport pour leaders d’activité:

 

 

Plus d’informations sur nos programmes peuvent être trouvées via les liens ci-dessous:

 

Signes et symptômes de la maltraitance

Signes et symptômes de la maltraitance

En tant que leaders, parents et éducateurs, il est important de reconnaître les signes et les symptômes de la maltraitance chez les enfants et les jeunes. La maltraitance prend de nombreuses formes, y compris l’abus verbal, physique, sexuel et psychologique, ainsi que la négligence. Ci-dessous, nous explorons les signes et symptômes uniques et souvent superposés des diverses formes de maltraitance.

 

Les signes d’abus verbal chez les enfants et les jeunes peuvent inclure:

  • Semble craindre les adultes, incluant les parents ou les tuteurs.
  • Démontre un changement de comportement soudain comme un enfant extraverti qui devient renfermé ou toujours en colère.
  • Parle violemment à d’autres enfants.

                                                                                    

Les signes d’abus physique chez les enfants et les jeunes peuvent inclure:                                                      

  •  Avoir des blessures inexpliquées, comme des bleus ou des marques apparentes, surtout à la tête, sur le haut des bras ou dans le dos.
  • N’aime pas qu’on le touche, sursaute devant des mouvements soudains, ou semble craindre de retourner à la maison.
  • Porte des habits inappropriés pour cacher des blessures, comme des manches longues lors de journées chaudes.

                                                                                                   

Les signes d’abus sexuel chez les enfants et les jeunes peuvent inclure:                                                               

  • Éprouve de la difficulté à marcher ou à s’asseoir.
  • S’efforce d’éviter une personne en particulier sans raison apparente.
  • Présente un comportement sophistiqué ou une connaissance sexuelle inhabituelle pour son âge.

                                                                              

Les signes de négligence chez les enfants et les jeunes peuvent inclure:                          

  • Porte des vêtements sales ou non adaptés à la température.
  • A une hygiène déficiente, comme des cheveux sales et emmêlés ou une odeur corporelle insistante.
  •  A des maladies ou des blessures non traitées, des soins dentaires déficients ou des besoins médicaux négligés.

 

L’abus psychologique sous-tend toutes les formes d’abus et de négligence. Les signes d’abus psychologique chez les enfants et les jeunes peuvent inclure:                                         

  • Démontre constamment un manque d’estime personnelle ou de confiance en lui.
  • Fait des commentaires relatifs au suicide ou l’automutilation.
  • Se sent excessivement renfermé, craintif ou anxieux.

 

Plus d’informations sur la prévention des abus et la promotion d’environnements sécuritaires pour les jeunes peuvent être trouvées dans nos programmes:

 

 

 

 

Accessibilité: Nouvelle accréditation WCAG 2.1 AA pour notre programme Respect au travail

Accessibilité: Nouvelle accréditation WCAG 2.1 AA pour notre programme Respect au travail

Chez Respect Group, rendre nos programmes accessibles aux apprenants de tous niveaux est essentiel. Notre équipe a travaillé pendant plusieurs mois pour obtenir un accréditation afin de faire évoluer nos programmes pour qu’ils soient compatibles avec la technologie des lecteurs d’écran. Les lecteurs d’écran sont des logiciels qui aident les apprenants aveugles ou malvoyants à lire le texte affiché dans nos programmes via un synthétiseur vocal ou un afficheur braille (American Foundation for the Blind, 2020). Nous voulons offrir la meilleure expérience possible et fournir un environnement d’apprentissage inclusif pour les utilisateurs de toutes capacités.

 

C’est pourquoi, aujourd’hui, Respect Group est fier d’annoncer que notre programme Respect au travail a été mis à jour pour répondre aux normes WCAG 2.1, la norme la plus récente établie par le World Wide Web Consortium. Ces mises à jour comprennent:

 

  • Mise à jour de notre code informatique et de la fonctionnalité globale de nos programmes pour mieux communiquer avec les lecteurs d’écran et les technologies d’assistance, notamment :
    • Interactivité accrue du contenu et des activités de nos programmes pour les utilisateurs qui ont recours à des lecteurs d’écran ou pour ceux qui veulent utiliser un clavier au lieu d’une souris.
    • Amélioration de notre texte html pour une plus grande compatibilité avec les lecteurs d’écran.
  • Mise à jour des en-têtes et des éléments de navigation pour les pages de nos programmes.
  • Mise à jour de l’index des onglets et de l’ordre du contenu de nos programmes.

 

Ces mises à jour ont été mises à niveau pour le programme suivant : Respect au travail (versions génériques et SCORM). De plus, nous travaillons actuellement à l’atteinte de ces lignes directrices pour l’accessibilité au sein des programmes Entraînons les enfants de toutes les habiletés, Stay in the Game et Respect à l’école, Respect et sport pour leaders d’activités, Respect et sport pour les parents, Retour au hockey, Le MÉMO de l’équité des genres et Gardons les filles en sport. À l’avenir, tous les nouveaux programmes seront optimisés pour une accessibilité accrue dès leur publication. 

 

Respect Group continuera de mettre en œuvre des mises à jour pour une accessibilité accrue pour tous ses programmes afin d’offrir un environnement d’apprentissage inclusif aux utilisateurs de toutes capacités.

CONTACTEZ-NOUS

Copyright © Respect Group Inc. All rights reserved.